Emplacements

Locations

Activités

Tourisme

Nous sommes un beau camping de quatre étoiles situé au cœur de la vallée de la Loire, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO pour sa beauté exceptionnelle et son riche patrimoine.

L'Orangerie de Beauregard est un site dans une région d'une beauté naturelle exceptionnelle, au cœur d'une propriété de 53 hectares de bois et de champs privés aux abords du magnifique village fleuri de Villedômer. Il offre au visiteur une occasion rare de découvrir la beauté naturelle de la région et d'avoir un aperçu authentique de tout ce qui vous attend dans la vallée de la Loire.

L’Orangerie de Beauregard est ouverte du 3 juin au 14 septembre 2019

accès chaise roulante sur tout le site

Venez profiter de tout ce que ce beau camping a à vous offrir – des activités qui plairont aux jeunes et aux moins jeunes, de notre superbe piscine chauffée à nos activités forestières pour enfants et à notre terrain multisports.

Explorez nos anciennes voies dans la forêt pour les passionnés de la nature ou louez un vélo et partez en randonnée à vélo pour goûter à ce que cette région a à vous offrir. Situé sur la route du pèlerinage de St Jacques de Compostelle, des Pays Bas à Santiago en Espagne, le château propose également un refuge pour les pèlerins ainsi qu’une chapelle pour ceux qui sont à la recherche de rafraîchissement spirituel.

Dégustez une cuisine maison dans notre restaurant privé, faites une pause-café et détendez-vous dans le bar de l’Orangerie en sirotant un verre au bord de la piscine, quoi de mieux pour passer des vacances et vous détendre.

Visitez un des nombreux châteaux à proximité, le majestueux Chambord, le magnifique Chenonceau et le beau Chaumont avec ses jardins primés- le tout dans un délai de 3/4 heure. Ne manquez pas la ville d’Amboise sur les bords de la Loire avec son château royal et le Clos Lucé, la dernière demeure de Léonard de Vinci où sont exposées de nombreuses inventions de renom.

L'histoire de L'Orangerie de Beauregard

De nombreuses familles ont possédé le château de Beauregard au cours des siècles. Le plus ancien écuyer connu est Gaucher d’Aloigny en 1443. La propriété fut ensuite transmise par mariage à la famille THAIX (entre 1475 et 1535) et à la famille Brossin (entre 1535 et le milieu du XVIIe siècle). Au cours de cette période, il semble avoir été partagé entre plusieurs familles car Marie Aubin, veuve de Rufin Serpin et Michel Huan ont été mentionnées comme écuyers de Beauregard au début du 17ème siècle et Michel Galland, décédé le 29 novembre 1650 (sa pierre tombale est encore en vue dans l’église), était écuyer de La Benardière, La Côte et de Beauregard pendant cette période. Le château appartenait alors à la famille Mareschau de la Chauvinière qui restaura la propriété durant la première moitié du XVIIIe siècle et la vendit à la famille Saussaye en 1800.

L’avenue principale fut créée en 1825. En 1852, Mme Gillet, la nouvelle propriétaire, entreprit la reconstruction du château sous la direction de Mario, architecte à Tours. Ce projet n’a été que partiellement réalisé; les dépendances et l’aile nord du château furent construites entre 1852 et 1855. En 1870, Henri Mirault ajouta la tour circulaire sud (portant ses initiales HM et la date) et l’orangerie en 1893. Les tours visibles sur les anciennes cartes postales furent enlevées au début du millénaire.